Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lalettrine.com

Anne-Sophie Demonchy
Des livres, des films, des expos et bien plus encore...

 

Mail : annesophiedemonchy [a] lalettrine.fr

Twitter : @asdemonchy

Mon CV : annesophiedemonchy.com

 

 

768 000  lecteurs et
plus de 230 livres chroniqués
depuis le 21 août 2006

follow-me-twitter.png

Recherche

Ma bibliothèque

Mes livres sur Babelio.com

Archives

Infos







logo-lettrine-negre-litteraire.jpg

 

 

classement-lettrine.jpg

 





16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 17:58

prix-de-l-inapercu-2012.jpgJe ne vous présente plus le prix de l’Inaperçu dont je ne cesse de vous en dire le plus grand bien depuis quatre ans déjà. Si ? Ce prix se donne pour mission de récompenser un livre français et un livre étranger (ainsi que son traducteur) passés inaperçus dans les médias comme auprès du public. Ainsi, « sont admis à concourir pour le Prix de l’Inaperçu – en deux catégories (française et étrangère) – les livres : (1) qui n’ont pas reçu plus de deux ou trois revues critiques ; (2) dont les ventes n’ont pas dépassé le millier d’exemplaires (plus ou moins) ; et (3) qui l’auraient bien mérité, pourtant. »

 

Comme tous les ans, le comité sélectionne minutieusement des livres qui valent le détour. Chaque année, les livres inondant les rédactions et les librairies sont si bien qu’il est impossible de donner un écho satisfaisant à tous ceux qui mériteraient de l’être. Aussi, j’aime énormément cette idée d’un prix qui propose de mettre à l’honneur des textes exigeants qui n’ont pas touché le public escompté.

 

Encore un point important, « le jury est tournant pour au moins 60 % de ses membres – il est de plus impossible d’en être le président deux années de suite. Il est dans l’idéal composé aux deux tiers de journalistes, critiques, écrivains, auteurs ou éditeurs, et au troisième tiers de lecteurs issu de la « société civile » (c’est-à-dire de n’importe qui doté d’un cerveau, d’une bonne dose de bon goût et d’une solide envie de bouquiner). » J’ai fait partie du jury pendant deux années, ce qui fut une belle aventure. Cette année, je soutiens avec le même enthousiasme ce prix dont voici la sélection :

 

des livres français :

– Miguel Bonnefoy, Naufrages, éditions Quespire

– Patrick Chamoiseau, Le papillon et la lumière, éditions Philippe Rey

– René Corona, L'hébétude des tendres, éditions Finitude

– Isabelle Kauffmann, Grand huit, éditions Le Passage

– Marius Daniel Popescu, Les couleurs de l'hirondelle, éditions José Corti

 

des livres étrangers :

– Bettina Balàka, Murmures de glace, traduit de l'allemand (Autriche) par Martine Rémon, éditions Quidam

– Drago Jancar, Des bruits dans la tête, traduit du slovène par Andrée Lück-Gaye, éditions Passage du Nord-Ouest

– Adam Langer, Les voleurs de Manhattan, traduit de l'américain par Laura Derajinsko, éditions Gallmeister

– Tony O'Neill, Sick City, traduit de l'anglais par Daniel Lemoine, éditions 13e Note

– Emmanuel Pinto, Acouphène, traduit de l'hébreu par Laurent Cohen, éditions Actes Sud

 

La remise du prix de l’Inaperçu aura lieu mardi 22 mai à 20 heures au café de l’Industrie (à Bastille).

 

Petit souvenir du prix de l'Inaperçu 2011 ici !

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne-Sophie - dans L'agenda littéraire
commenter cet article

commentaires