Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lalettrine.com

Anne-Sophie Demonchy
Des livres, des films, des expos et bien plus encore...

 

Mail : annesophiedemonchy [a] lalettrine.fr

Twitter : @asdemonchy

Mon CV : annesophiedemonchy.com

 

 

768 000  lecteurs et
plus de 230 livres chroniqués
depuis le 21 août 2006

follow-me-twitter.png

Recherche

Ma bibliothèque

Mes livres sur Babelio.com

Archives

Infos







logo-lettrine-negre-litteraire.jpg

 

 

classement-lettrine.jpg

 





10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 09:32

bubul-sharma.jpgQuel délice de lire Bulbul Sharma. Elle nous avait déjà régalé, il y a quelques années de cela, avec La Colère des aubergines, histoires indiennes agrémentées de recettes simples et traditionnelles. Elle revient en cette rentrée avec un nouveau recueil, Mangue amère (aux éditions Philippe Picquier) qui nous met encore une fois l’eau à la bouche. Avis aux gourmands et aux gourmandes : Bulbul Sharma sait agrémenter ses différentes histoires de piments et de saveurs acidulées. 

 

Huit femmes se retrouvent pour préparer le repas d’anniversaire des funérailles d’un certain Bharueai Jog. Tandis qu’elles lui mitonnent, en souvenir, ses mets favoris, chacune des cuisinières, prend tour à tour la parole pour raconter une anecdote. Toutes les histoires ont un lien non seulement avec les traditions ancestrales indiennes mais aussi la cuisine, car dans ce pays, la nourriture tient une place particulière. En effet, toute femme qui souhaite être acceptée dans la famille de son mari et garder celui-ci près d’elle doit nécessairement savoir bien cuisiner.

 

La première histoire met en scène le destin tragique de la trop belle Maya, impertinente aux yeux de sa belle-mère qui décide de la rendre beaucoup plus docile. Ensemble, pour tenter de la « soigner », elles vont voir un étrange personnage capable de la transformer en femme obéissante. En une semaine, promet-il, « elle serait aussi douce qu’une vache – une femme parfaite, comme les dieux l’avaient ordonné -, une femme facile à posséder, belle et docile. Calme, obéissante, pu bavarde, toujours d’humeur égale, prête à s’abandonner. Elle s’allongerait tranquillement sous son mari pour recevoir sa semence, baisserait les yeux devant ses aînés, cuisinerait, nettoierait, s’occuperait de leur bien-être sans prendre de pause et chaque mois, à la pleine lune, lui laverait les pieds avec ses cheveux. (…) elle finirait par s’incliner délicatement comme un bourgeon de lotus. Elle serait enfin prête à répondre aux souhaits de tous ». Voilà la définition de l’épouse parfaite. Voilà à quoi toutes les femmes décrites dans le recueil doivent se plier ou bien elles seront sacrifiées.

 

Je n’ai pu lâcher ce recueil avant la dernière page tant l’écriture coule et les histoires s’enchaînent naturellement. Mais la réalité décrite s’avère aussi pénible : il s’agit de femmes soumises, et si elles se révoltent, sont immédiatement cassées. Elles n’ont pas accès aux études car « tout le monde sait que les femmes instruites ne savent pas cuisiner ». Elles doivent accepter d’être trompées par un mari qu’elles n’ont d’ailleurs pas choisi car « c’est une pression en moins (…) au lit » et pour régler le problème, se « dépêcher d’avoir un fils. (…) Il n’y a rien de mieux qu’un fils pour attacher un mari volage ». Toutefois, ce recueil ne manque pas d’humour. L’auteur se moque des travers de ces belles-mères acariâtres et possessives, des jalousies féminines… Les hommes n’ont quasi pas leur place dans ces histoires, même s’ils sont au cœur de tous les conflits.

 

Encore une fois, j’ai été conquise par Bulbul Sharma et sa Mangue amère.

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne-Sophie - dans Vraiment bien !
commenter cet article

commentaires

Anna 11/09/2010 17:38



Je n'ai lu que les premières pages et elles m'ont mise l'eau à la bouche.



Anne-Sophie 10/09/2010 11:22



Bonjour Hilde, 


en fait le recueil sort aujourd'hui... J'espère que d'autres le liront et le commenteront également. 



Hilde 10/09/2010 11:02



Je suis vraiment tentée par ce roman. J'apprécie beaucoup les livres de Bulbul Sharma. C'est le premier billet que je lis sur son nouveau titre, ça donne envie!