Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lalettrine.com

Anne-Sophie Demonchy
Des livres, des films, des expos et bien plus encore...

 

Mail : annesophiedemonchy [a] lalettrine.fr

Twitter : @asdemonchy

Mon CV : annesophiedemonchy.com

 

 

768 000  lecteurs et
plus de 230 livres chroniqués
depuis le 21 août 2006

follow-me-twitter.png

Recherche

Ma bibliothèque

Mes livres sur Babelio.com

Archives

Infos







logo-lettrine-negre-litteraire.jpg

 

 

classement-lettrine.jpg

 





26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 09:27

j'ai 15 ans et je ne l'ai jamais faitEn tant que prof, j’ai quotidiennement l’occasion d’observer le comportement des filles à l’égard des garçons. Au collège, même si chacun reste dans son coin, je perçois parfaitement les jeux de regards, le manège qui se joue entre les uns et les autres. Certaines, pour séduire, mettent des tenues pas toujours au goût des adultes qui voient d’un mauvais œil ces débardeurs relevés au-dessus du nombril ou ces jeans taille basse, d’autres se veulent volontiers taquines voire provocatrices. Bref, toutes ont leurs propres stratégies pour tenter d’entrer en contact avec le garçon qui occupe toutes leurs pensées…

 

Certaines sont si obnubilées par le sujet qu’il revient régulièrement dans les sujets de rédaction. Un jour, j’ai dû avoir une discussion un peu ferme avec une élève qui m’avait décrit l’un de ses fantasmes avec force détails. Cela ne m’a pas vraiment choqué, simplement j’ai été surprise qu’une ado de 13 ans puisse ainsi étaler ses rêves impudiques dans une copie.

 

Maud Lethielleux s’est intéressée au sujet et en a fait un roman pour les adolescents : J’ai quinze ans et je ne l’ai jamais fait (éditions Thierry Magnier). Capucine est en 2nde. Et comme nombre de filles de cet âge, elle ne pense qu’à une chose (outre l’école puisqu’elle est excellente élève) : faire l’amour et pourquoi pas avec M. Martin, son prof d’histoire géo. Une constante chez les ados… Elle imagine sa vie, la façon de le séduire, la soirée qu’ils pourraient passer ensemble. Rien de scabreux dans ce texte : tout n’est que fantasmes et rêveries. Maud Lethielleux parvient, avec beaucoup de subtilité, à partager les émotions confuses d’une adolescente qui aimerait faire l’amour, connaître les plaisirs de la chair mais qui est également bien jeune.

 

Ce roman à deux voix, croisant celle de Capucine et de son camarade de classe, Martin (encore un Martin…), montre justement la distinction de comportements et de préoccupations des filles et des garçons de cet âge. Tandis que Capucine ne pense qu’à son envie de « devenir une femme » en faisant l’amour, Martin, lui, se consacre à la musique.

 

Avec sensibilité et de retenue, Maud Lethielleux aborde une question délicate, au cœur des préoccupations des ados qui ne pensent qu’à ça et qui, malgré les images et infos sur le sujet, cherchent un peu de réconfort et de compréhension. Ce roman saura les aider, à coup sûr. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne-Sophie - dans Pas mal...
commenter cet article

commentaires