Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lalettrine.com

Anne-Sophie Demonchy
Des livres, des films, des expos et bien plus encore...

 

Mail : annesophiedemonchy [a] lalettrine.fr

Twitter : @asdemonchy

Mon CV : annesophiedemonchy.com

 

 

768 000  lecteurs et
plus de 230 livres chroniqués
depuis le 21 août 2006

follow-me-twitter.png

Recherche

Ma bibliothèque

Mes livres sur Babelio.com

Archives

Infos







logo-lettrine-negre-litteraire.jpg

 

 

classement-lettrine.jpg

 





9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 11:19

quidam.gifChers amis lecteurs, vous connaissez mon penchant certain pour Jérôme Lafargue, B.S. Johnson, Romain Verger, Nils Trede, Ron Butlin, Paul Desalmand… Leur point commun : ils ont tous été publiés aux éditions Quidam. Pourquoi est-ce que je vous parle de Quidam aujourd’hui, pourquoi même vais-je vous dire combien cet éditeur est exigeant et audacieux, combien ses livres nous ouvrent sur des univers fantasques, noirs, mélancoliques ? Oui pourquoi vous dirais-je encore que l’éditeur prête une attention particulière au style de l’auteur et à l’originalité de la structure du roman ? Pourquoi vous dis-je combien les éditions Quidam sont indispensables dans le paysage littéraire français (qui fait la part belle aussi aux auteurs européens) ? Parce que les éditions Quidam traversent une crise économique importante. Bien sûr, elles ne sont pas les seules. Nombreux sommes-nous à connaître une période compliquée, mettant en péril nos projets professionnels. Mais, puisque les fêtes de Noël approchent et que l’on cherche tous des idées cadeaux pour offrir des livres, je vous propose des romans qui m’ont particulièrement touchés (certains d’ailleurs viennent de sortir au format Poche toujours chez Quidam).

 

Pour vous y retrouver, parce qu’ils sont nombreux, voici un petit classement, non exhaustif :

 livre1.jpg

1) les beaux objets livres :


- Rome, regards de Rolf Dieter Brinkmann. Il s’agit d’un très gros bouquin plein de collages, de photos et d’affiches en tout genre, un livre foisonnant et passionnant racontant l’expérience de Brinkmann à la Villa Médicis en tant que pensionnaire. Un livre superbe esthétiquement parlant et très riche d’un point de vue littéraire. C’est mon coup de cœur dans cette catégorie.



- Les Malchanceux de BS Johnson est le second coup de cœur. Il s’agit d’un coffret dans lequel sont rangés des livrets autobiographiques de Johnson. L’originalité de cette œuvre, c’est que l’on peut la lire dans le sens que l’on souhaite puisque les livrets ne sont pas classés. Ainsi, on peut le relire plusieurs fois et avoir des versions différentes d’une même histoire.

 forets noires

 2) les auteurs français :

- mon préféré, vous le savez, c’est Jérôme Lafargue. Il a publié trois romans superbes : L'Ami Butler (vraiment excellent), Dans les ombres sylvestres, et L’Année de l’hippocampe. Vous pouvez offrir les trois à la même personne car elle retrouvera ainsi l’atmosphère propre à l’auteur : le goût du fantastique, les Landes, le récit d’écrivains imaginaires… ;


- Romain Verger pour son roman La Grande Ourse (voyage entre l’époque préhistorique et la nôtre. Excellent !) ou Forêts noires (où l’on s’aventure vers une forêt merveilleuse) ; 


- Paul Désalmand pour son roman Le Pilon, traduit en plusieurs langues (grec, italien, suédois, espagnol…) où il est question du parcours d’un livre qui échappe à son destin fatal, le pilon !

 

- Stéphane Padovani pour son roman, La Veilleuse. Ce fut mon premier livre chroniqué de cette maison. C’est un texte magnifique, poétique, et très émouvant.

 

- Niels Trede, et son roman onirique La Vie pétrifiée.

le-son-de-ma-voix.jpg

3) les auteurs étrangers :

- l’auteur phare des éditions Quidam est B.S. Johnson. Si vous aimez la littérature qui s’aventure dans des contrées inhabituelles, bousculent vos habitudes de lecture, vous surprennent, alors ces romans sont faits pour vous. Outre Les Malchanceux, je vous recommande tout particulièrement R.A.S., Infirmière-chef (grinçant, tragique et en même temps très drôle) et Albert Angelo (superbe récit sur un prof vacataire dans les années 60).

 

- Ron Butlin pour Le Son de ma voix est un des romans qui m’a le plus bouleversé. Il s’agit de l’histoire d’un homme, alcoolique, qui perd pied et finit par entendre une autre voix qui tente de l’aider à sortir de son enfer. C’est un roman sublime et inoubliable. Quidam vient aussi de l’éditer en format Poche.

 

- Claude Piersanti pour Enrico Metz rentre chez lui, roman qui m’a également beaucoup touché. Il évoque avec douceur et mélancolie la vie d’un homme à l’automne de sa vie après une brillante carrière d’avocat d’affaires.

 

Bien sûr, ce n'est pas une liste exhaustive. Pour retrouver tous les livres que j'ai chroniqués sur les éditions Quidam, ici ! Pour découvrir tout le catalogue des éditions Quidam, consultez le site

Si vous voulez en savoir plus sur les éditions Quidam, un portrait de l'éditeur, ici.

 J’espère vous avoir aidé à trouver quelques idées cadeaux pour Noël !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne-Sophie - dans Editeurs
commenter cet article

commentaires

Lautier Georges 13/02/2012 17:46


Je voudrais vous envoyer mon roman MONTER LA VIE A CRU.
J'ai besoin de votre adresse.
Merci.

georges.lautier56@orange.fr

Laurenne 21/12/2011 19:15


Nouvelle lectrice de votre blog et passionnée aussi de littérature, j'apprécie ces conseils ;) Merci !


http://arretonsdenousraconterdeshistoires.blogspot.com

Eric Van Hamme 10/12/2011 19:24


Il n'y a pire que la standardisation, le prêt à lire comme les plats cuisinés... Seule la diversité peut nous faire découvrir ce que souvons nous ne pouvons parfois même concevoir. Alors bon vent
à cette maison d'édition.

Anis 10/12/2011 09:50


En tout cas, c'est une bonne initiative, car on connaît peu les petits éditeurs. Il n'y a pas de femmes ? Enfin j'irai voir...

Nils Trede 09/12/2011 22:11


Merci Anne-Sophie de soutenir à nouveau mon livre, ça me touche vraiment. C'est bien que tu rappelles la qualité littéraire des ouvrages parus chez Quidam! Personnellement j'ai été très
touché par Désirée de Marie Frering. 


Par ailleurs, une traduction allemande de La Vie pétrifiée paraîtra prochainement aux éditions Secession-Verlag (Berlin).