Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lalettrine.com

Anne-Sophie Demonchy
Des livres, des films, des expos et bien plus encore...

 

Mail : annesophiedemonchy [a] lalettrine.fr

Twitter : @asdemonchy

Mon CV : annesophiedemonchy.com

 

 

768 000  lecteurs et
plus de 230 livres chroniqués
depuis le 21 août 2006

follow-me-twitter.png

Recherche

Ma bibliothèque

Mes livres sur Babelio.com

Archives

Infos







logo-lettrine-negre-litteraire.jpg

 

 

classement-lettrine.jpg

 





3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 16:54

http://freelancewritingbusiness.com/wp-content/uploads/2009/01/bigstockphoto_dollars_fly_concept_436737.jpgIl semblerait que le métier de nègre littéraire soit devenu une sorte d’eldorado… En quelques jours, voici que l’on m’a demandé, par deux fois, comment devenir nègre littéraire, comme si c’était La solution pour gagner sa vie en écrivant…

Il se trouve que j’ai fait la connaissance d’un certain nombre de nègres littéraires, des professionnels qui consacrent leur existence à écrire pour les autres, des nègres occasionnels, des auteurs satisfaits de leur expérience, d’autres extrêmement déçus…

Mais tous ont un point commun : ils sont devenus nègres parce qu’ils étaient déjà introduits dans le milieu de l’édition. Une étudiante en lettres m’a envoyé un mail pour m’expliquer qu’elle avait envie d’être nègre et pour y parvenir, avait adressé des CV aux différentes maisons d’édition qui, évidemment, ne lui ont pas répondu. Et pour cause… Comment peut-on confier l’écriture d’un bouquin à quelqu’un qui n’a jamais rien publié ? Comment savoir s’il est capable de mener un projet à terme, de façon rapide et efficace ?

Pour devenir nègre, il faut donc être auteur soi-même, avoir été publié ou sur le point de l’être. Ainsi, il y a quelques années, un auteur novice, ayant envoyé son manuscrit dans une grande maison, s’est vu proposer un contrat des plus particuliers : en échange d’un beau chèque, il acceptait de céder son texte exploité sous le nom d’une célèbre présentatrice télé.

Certains, comme Bernard Fillaire, ont voulu se consacrer quasi uniquement à cette activité, d’autres ne le font que de façon exceptionnelle. Certains n’assument pas de l’avoir été. A l’époque, j’avais interviewé deux auteurs, reconnus, qui avaient à un moment donné de leur vie, accepté d’écrire des témoignages et des romans pour des célébrités, mais aujourd’hui, ceux-ci ne souhaitent plus revenir sur ces expériences et préfèrent tirer un trait sur leur passé.

Comme la plupart des nègres l’affirment, il est parfois très frustrant d’écrire pour un autre qui, une fois le livre achevé, se l’approprie complètement, faisant fi de sa collaboration…

Enfin, de grandes maisons emploient, à plein temps, des nègres et autres rewriters chargés, à partir d’un synopsis de départ, d’écrire des romans, signés par des vedettes.

Donc, il est inutile d’envoyer des CV et lettres de motivation aux différentes maisons de la place de Paris : pour devenir nègre, commencez par écrire et vous faire remarquer… 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne-Sophie - dans Nègres littéraires
commenter cet article

commentaires

thania 11/12/2015 15:01

Moi aussi, je souhaiterais connaître les démarches pour devenir nègre. Merci

chaput 13/06/2015 23:30

souhaiterais savoir comment devenir nègre litteraire

Le calvez 04/04/2015 08:40

Je recherche quelqu un qui pourrait m aider à laisser à mes enfants le récit de ma vie le pourquoi des choses etc
ylecalvez20@gmail.com

Alexandre 17/08/2015 08:19

bonjour,
si votre demande est toujours d'actualité, je peux essayer de vous aider dans cette démarche

pierre 28/06/2013 22:06


moi, je recherche quelqu'un qui a de la plume pour m'aider à terminer mon roman. et j'aimerais savoir comment on peut rémunérer ce genre de prestations...


merci à ceux qui savent de m'aider :)

sirius 05/02/2010 17:57


Cela faisait longtemps que je n'étais pas revenue ici et ça change des remugles warthiens. Présentatrice télé = Claire Chazal ????