Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lalettrine.com

Anne-Sophie Demonchy
Des livres, des films, des expos et bien plus encore...

 

Mail : annesophiedemonchy [a] lalettrine.fr

Twitter : @asdemonchy

Mon CV : annesophiedemonchy.com

 

 

768 000  lecteurs et
plus de 230 livres chroniqués
depuis le 21 août 2006

follow-me-twitter.png

Recherche

Ma bibliothèque

Mes livres sur Babelio.com

Archives

Infos







logo-lettrine-negre-litteraire.jpg

 

 

classement-lettrine.jpg

 





17 janvier 2007 3 17 /01 /janvier /2007 19:28

Combien de fois nous est-il arrivé de donner notre avis sur un livre, au cours d’un dîner mondain, entre amis ou sur des blogs littéraires, sans même l’avoir ouvert ? Nous culpabilisons, et nous promettons, dès la première occasion d’y remédier… Mais la tâche de parcourir toutes les œuvres que nous devrions ou que nous aurions dû lire est si grande que nous demeurons dans une impasse, faisant ce que nous pouvons pour paraître le plus cultivé possible, jouant de notre mémoire, de nos impressions et de notre capacité à créer des récits. Heureusement, un homme de bien, Pierre Bayard, a eu la très bonne idée de publier un essai intitulé Comment parler des livres que l’on a pas lus (Minuit). Selon lui, il ne faut pas avoir honte de ces lacunes puisque parler d’un livre qu’on n’a pas lu relève d’un acte créateur : à l’instar d’un auteur, on crée une nouvelle œuvre.

Dans Télérama (17 janvier 2007), « quatre lecteurs menteurs » se sont prêtés au jeu de parler d’un livre qu’ils n’ont pas lu. Je dois avouer avoir poussé, involontairement, un « oh » d’étonnement en découvrant que Patrick Gainville n’a pas lu Don Quichotte, Dominique Noguez, Les Essais ou François Bégaudeau, La Divine comédie. C’est un réflexe… Stupide sans doute car sincèrement, il m’est arrivé à de nombreuses reprises, au cours de mes études, ou de ma préparation de cours, de lire et relire des passages des Essais mais affirmer que je les ai lus entièrement, les trois livres, je mentirai. Et puisque nous sommes là pour tout nous dire…

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne-Sophie - dans Polémiques
commenter cet article

commentaires

thomaspalister 29/01/2007 02:43

Un livre sympathique à lire, en effet, et qui rappelle ou prévient nombre de situations désagréables - même si je ne partage pas forcément sa vision quelque peu réductrice (c'est le jeu!) de l'acte de lecture.
Une chronique un peu plus fouillée est consultable sur http://www.thomaspilaster.com/article-5431093.html
Et bravo pour ce site !

Aralena 19/01/2007 16:22

tellement vrai, tellement triste. ça me rappelle une fois où, lors d'un diner entre copines, j'ai "avoué" ne pas avoir lu un livre dont tout le monde parlait. mon interlocutrice m'a assuré qu'il n'y avait rein d'honteux dans mon choix de lire d'autres auteurs, mais peu de temps après on s'est perdu de vue. depuis, je ne la vois plus! comme quoi "qui m'aime, aime mes livres de chevet"! (désolée pour les fautes d'orthographe, je suis anglophone de base!)j'aime beaucoup votre blog!

Lilly 19/01/2007 09:27

Quand je parle d'un livre que je n'ai pas lu, c'est en général pour le critiquer. C'est pour taquiner la personne qui me dit qu'elle adooore tel livre qui a l'air complètement nunuche ou ennuyeux. Mais étant donné que je n'ai pas beaucoup l'occasion de parler littérature, ça n'arrive pas souvent. Et puis, je ne me permettrais pas de faire un pamphlet sur mon blog contre un livre ou un genre de livre que je n'ai jamais lu.

amandine 18/01/2007 15:15

Moi je ne pourrais pas, j'ai déjà tellement de peine à parler de ceux que j'ai lus pour trouver les mots justes, alors pour ceux que je n'ai pas lus je ne saurais pas.

Philippe 18/01/2007 14:57

Et si je vous parlais de ce livre que je n'ai pas lu ?