Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lalettrine.com

Anne-Sophie Demonchy
Des livres, des films, des expos et bien plus encore...

 

Mail : annesophiedemonchy [a] lalettrine.fr

Twitter : @asdemonchy

Mon CV : annesophiedemonchy.com

 

 

768 000  lecteurs et
plus de 230 livres chroniqués
depuis le 21 août 2006

follow-me-twitter.png

Recherche

Ma bibliothèque

Mes livres sur Babelio.com

Archives

Infos







logo-lettrine-negre-litteraire.jpg

 

 

classement-lettrine.jpg

 





24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 17:41

Editeurs comme auteurs sont sans cesse en quête de nouvelles idées pour faire un coup médiatique et grâce à Internet, ils font preuve d’une imagination débridée. On se souvient du buzz fait autour du blog animé par un adolescent, Brad-Pitt Deuchfalh. C’était il y a quatre ans. Depuis, le blog est devenu un roman, La vie rocambolesque et insignifiante de Brad-Pitt Deuchfalh, publié par M6 éditions. L’auteur est demeuré anonyme. De nombreux blogueurs ont donné leur avis sur le blog comme le livre et surtout ont cherché à percer le mystère de son identité, suscitant ainsi la curiosité des lecteurs.

Les journaux intimes des adolescents semblent plaire : quand les éditions Scali ont osé publier Viens là que je te tue ma belle de Boris Bergman, 15 ans, les médias se sont intéressés à ce garçon, le prix de Flore lui a attribué une distinction et les forums d’ados ont échangé sur son livre.

 

Mais il y a un homme et une maison d’édition sans scrupule qui ont décidé de faire perdre un temps plus ou moins long à la blogosphère littéraire et à prendre les adolescents pour de véritables crétins écervelés : Olivier Descosse et les éditions Michel Lafon.

 

Il y a trois semaines environ, je reçois le mail d’une jeune fille nommée Chloé Nolife. Celle-ci me demande de lui donner quelques conseils pour ouvrir un blog. Comme je le fais toujours, j’essaie dans la mesure du possible de répondre à ses questions et lui souhaite bon courage. Je m’attendais à un simple merci de sa part mais elle me répond longuement. Ce qu’elle envisage de faire sur son blog m’interpelle :

 

« J’ai un peu réfléchi et je pense que je vais pas mal parler de moi-même si j’en ai pas trop l’habitude. Je suis plutôt timide d’habitude. Mais là c pas pareil car les gens sont pas là pour me prendre la tête ou se foutre de ma gueule !!! ils sont loin derrière leur écran quoi ! et pis apparemment tout le monde fait ça sur les blogs, les gens sont vachement égocentrique on dirait… ALors je vais faire pareil…

Donc jsais pas mais je crois que je vais faire une rubrique "ça me saoule", une rubrique "je kiffe" et pis des trucs genre "philo-psycho-machin" pour parler de ce qu'il y a dans ma tête. Parfois des trucs pas cool mais bon c'est la vie hein comme on dit ! Putain je hais cette expression de merde !!!

Et donc je suis allé voir over-blog et ça a l'air assez simple mais j'ai pas l'impression qu'on peut faire ce qu'on veut genre mettre les image que je veux etc... si ? »

 

Goûtez ce langage… cette manière de s’adresser à l’autre même si soi-disant l’on n’a que quinze ans… A partir du moment où cette jeune fille emploie ce registre grossier et me relance encore pour répondre à de nouvelles questions, je décide de cesser l’échange. Mais la pseudo jeune fille s’est entêtée : elle m’a renvoyé un mail en choisissant un objet des plus classe : « encore moi… Chloé la relou ». Etrange de s’adresser ainsi à une blogueuse de mon âge… Mais la curiosité l’emporte et j’ouvre le message :


« Salut Anne-Sophie !

Je suis désolée de te prendre la tête comme ça. Mais le truc c’est que je m’emmerde chez moi, mes parents bossent tout le temps et mon ptit frère est trop chiant et trop petit. Alors comme j’aime bien squatter sur internet je me disais qu’on pouvait genre se connaître un peu quoi. Même mes copines me saoulent en ce moment ! Jte jure elle sont trop relou ! [...]

 

Bref bref je m’emballe là !!! ;-)

 

[....] Je me sens super stressée… J’ai trop peur de foirer le Bac alors que j’ai juste de trop bonnes notes. Mais avec le stress je pourrais tout foiré au mauvais moment !!! ça me gave… Mes parents vont me tuer si je foire le bac ! jcrois même qu’ils vont me tuer si j’ai pas une bête de mention !!!

 

T’as eu ton bac toi ? t’as fait quoi ? t’as beaucoup révisé ou pas trop ?

 

Et pis je me sens pas belle aussi. Putain j’ai jamais dit ça à personne, c’est cool de pouvoir en parler avec le premier inconnu… Tout le monde me dit que je suis trop maigre mais je me sens toujours pas belle. C’est pas que j’ai envie de ressembler à Carla Bruni mais bon. Ché pas je me trouve toujours grosse, trop blanche, mal foutue. Alors je le dis pas à mes parents mais je vomis des fois quand on bouffe des trucs dégueu… Enfin je me foce quoi. Y’a une copine qui m’a grillé la semaine dernière et qui m’a dit que j’étais anoréxique. On peut être anoréxique juste parce qu’on se fait vomir ? Parce que ça va je fais pas 30 kilos non plus hein ??!!!

 

Je voudrais en parler dans mon blog parce que j’ai vu des reportages sur l’anoréxie et du coup je me demande si j’en suis. Moi je toruve pas mais si elle le dit. Je voudrais savoir ce qu’en pensent d’autres personnes. C’est un bon sujet tu crois ?

 

[...]

 

Tu commences à vachement connaître ma vie nan ?  D’ailleurs j’ai halluciné sur un bouquin récemment… Un truc que j’ai vu sur un blog. L’auteur c’est Olivier Descosse. Je connaissais pas… Les enfants du néant ça s’appelle… Ou les enfants néant je sais plus… Et c’est ouf comme je me suis retrouvée dedans. Y’a pleins de personnages avec qui je partage des traits de caractère ou même des expériences même si elles (ou ils) sont plus vieilles que moi. Comme d’hab… ;-) lol Si un jour tu le lis tu me diras ce que t’en pense hein ?? Tu verras, y’a une fille qui s’appelle Charlotte surtout : c’est trop moi ! En plus trippée quand même hein (tu capteras en lisant).

 

Bon allez je te laisse

A+

 

Chloé »

 

Qu’auriez-vous pensé de cela à ma place ? Je lis le mail en diagonale, me dis que je suis tombée sur une déséquilibrée ou un imposteur : une inconnue raconte sa vie, trouve cela étrange de se confier comme ça à moi (ce qui l’est en effet…) et me demande d’en faire autant ! Chloé ne peut être une adolescente mais une caricature. Je pense aussitôt à une plaisanterie de mauvais goût. Je côtoie assez d’élèves au quotidien pour savoir qu’ils ne s’adresseraient pas ainsi à une adulte, même virtuellement.

 

 

Quatre jours plus tard, je reçois un mail intitulé « Chloé n’existe pas ». "On" m'explique ainsi qu’il s’agit en fait d’un personnage fictif imaginé par un certain Olivier Descosse. Chloé était un « prétexte plutôt atypique pour susciter votre intérêt et introduire le nouveau roman d’Olivier Descosse : « Les Enfants du Néant », aux éditions Michel Lafon. Un ouvrage qui traite des dérives virtuelles des adolescents d’aujourd’hui, entre psychologie de l’enfant et meurtres en série. Dans ce livre il est beaucoup question de manipulations et de faux semblants, ce que nous avons voulu immiscer dans notre démarche dont vous avez été l’acteur (passif ou actif) ».

 

Le mail se poursuit avec la biographie et le « pitch » (ce qui en dit long sur la qualité littéraire de ce roman…) et se conclut par une demande : « Si toutefois cette opération de communication atypique vous avait dérangé, si vous estimez avoir perdu votre temps dans cette affaire, n’hésitez pas à nous en faire part de manière à éviter de reproduire certaines erreurs à l’avenir ». Je crois que j’ai été assez claire sur ce genre de manipulations médiatiques et la caricature de l’adolescent, obligatoirement grossier, anorexique, râleur, etc. Sans oublier qu'avec beaucoup de finesse l'auteur s'était lui-même cité dans le dernier mail de Chloé...


On m’offre enfin la possibilité de recevoir le roman. Je répondrai comme Chloé : nan !

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne-Sophie - dans Polémiques
commenter cet article

commentaires

Michel Lafon éditeur 01/06/2009 16:31


Vous l’avez peut-être remarqué, « l’affaire Chloé » suscite énormément de buzz parmi les bloggers en déclenchant une polémique passionnée auprès des internautes. Nous souhaitons donc nous exprimer à ce sujet et participer au débat en tant qu’éditeur du roman qui se trouve au cœur de cette affaire.
 
Chloé n’existe pas, et pourtant…
 
À travers la démarche réelle de la « fausse » Chloé, nous sommes au cœur des sujets abordés dans Les Enfants du néant, le dernier thriller d’Olivier Descosse.
 
Cette fiction romanesque met en scène le mal-être et la part d’ombre qui sommeille chez des adolescents victimes de maux bien réels liés à notre époque : anorexie, influence des images et des jeux vidéo, confusion entre le monde réel et virtuel, dangers d’Internet…
Chloé aurait pu être l’un des adolescents du livre d’Olivier Descosse au même titre que les autres protagonistes du roman que sont Lucie, Pierre, Natacha et Charlotte.
 
En ce sens, l’invention du personnage et la mission de Chloé sur les blogs procèdent d’une démarche purement éditoriale : cette démarche est unique et non modélisable, elle n’aurait pu être inspirée par aucun autre livre. L’intention était de plonger dans l’univers des Enfants du néant, de sensibiliser aux sujets contenus dans ce livre. En l’occurrence Internet permet à n’importe qui de prendre une fausse identité et d’abuser son interlocuteur, danger qui est précisément dénoncé dans le thriller d’Olivier Descosse.
 
Car il s’agit bien de cela, un livre. Nous ne vendons pas des « produits ». Notre passion d’éditeur est aussi de faire partager au plus grand nombre le talent d’auteurs en lesquels nous croyons, en assurant la promotion de leurs œuvres. Et même si les moyens utilisés ont pu faire débat, ils sont le fruit d’une décision collégiale. Il s’agissait de trouver des moyens originaux et innovants pour émerger au sein d’une production littéraire toujours grandissante.
 
Pour ceux qui aimeraient en savoir plus, nous avons décidé de rendre publique la trame scénaristique des cinq mails que Chloé a adressés aux blogueurs sur lesquels elle a jeté son dévolu… Retrouvez la retranscription à cette adresse : http://www.lesenfantsduneant.com/affaire-chloe_reponse-editeur.pdf
 
Les Éditions Michel Lafon

Anne-Sophie 01/06/2009 16:29

Non, c'est un bug... Je ne comprenais pas bien ce message vide. Mais puisque apparemment il a déposé le même message que celui déposé dans ma boîte mail, alors je vais le coller à la suite.
Merci !

In-Cold-Blog 01/06/2009 16:19

Bonjour Anne-Sophie,Je reviens faire un tour sur ce billet (ainsi que tous les autres parus à ce sujet) pour faire une sorte de bilan et il semblerait que le droit de réponse de Lafon (commentaire 14) n'apparaisse pas chez toi. Est-ce un bug ou volontaire de ta part ?

Cécile2Quoide9 31/05/2009 15:46

Ton message prouve qu'il est possible de dénoncer une pratique maladroite et laissant un goût désagréable sans tomber dans la violence verbale et l'insulte...

Editions Michel Lafon 29/05/2009 18:18