Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lalettrine.com

Anne-Sophie Demonchy
Des livres, des films, des expos et bien plus encore...

 

Mail : annesophiedemonchy [a] lalettrine.fr

Twitter : @asdemonchy

Mon CV : annesophiedemonchy.com

 

 

768 000  lecteurs et
plus de 230 livres chroniqués
depuis le 21 août 2006

follow-me-twitter.png

Recherche

Ma bibliothèque

Mes livres sur Babelio.com

Archives

Infos







logo-lettrine-negre-litteraire.jpg

 

 

classement-lettrine.jpg

 





19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 09:33

Non, je ne parle pas de moi mais d’un roman récemment paru dans la collection Exprim’. Si Coffee est un livre mélancolique, Aimez-moi maintenant est un pur moment de tendresse, un véritable petit bonbon qui se déguste sans modération. En découvrant le premier chapitre, j’avoue avoir eu quelques craintes : le narrateur a 10 ans, il est dans un foyer, accueilli par des familles de temps à autre et se fait régulièrement caressé par son éducateur. Ce genre d’histoires, s’il n’est pas abordé avec finesse, peut rapidement tomber dans le caricatural voire le grotesque.

Mais j’ai très vite été rassurée car très vite, le narrateur quitte cet éducateur pour évoquer son enfance dans des familles d’accueil, la découverte de sa précocité intellectuelle, sa scolarité dans un pensionnat pour enfants surdoués. Pour ne pas se faire remarquer ni pour passer pour l’orphelin de service, il décide de demeurer seul et de se fabriquer son univers : il se passionne et nous passionne par la même occasion pour les papillons, le tatou velu ou le test de Rorschach… Chaque chapitre s’ouvre souvent sur une observation du corps ou du monde animal qui s’applique ensuite à notre réalité. Ces observations sont très bien vues et surtout très bien racontées… Axl Cendres, l’auteur, a une manière très douce et facétieuse en même temps, de nous entraîner dans son récit. Pour les amateurs de Bernard Weber, ce procédé m’a fait penser aux Thanatonautes.

Le titre Aimez-moi maintenant est très pertinent : ce roman est une véritable quête d’amour. Parce qu’il est un enfant abandonné, le narrateur a besoin de reconnaissance. Il la trouve dans un premier temps auprès de ses enseignants qui sont fiers de sa réussite comme du Préfet… et dans un second temps auprès des Désespérés : des gens comme lui qui n’ont pas de toit, pas de famille, pas de boulot mais qui possèdent d’autres valeurs.

Je ne veux pas trop déflorer ce joli texte doux-amer… En ces mois rigoureux, ce roman vous réchauffera le cœur et vous apprendra plein de trucs sur le Bobard Agnostique, l’Enfant éventuel, le cycle de la vie de la douve du foi…

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne-Sophie - dans Pas mal...
commenter cet article

commentaires

salamone 20/01/2009 13:13

Bonjour,Touchant votre billet d'aimez-moi maintenant. Les exclus de toutes conditions peuvent se révéler des êtres très intéressants.
Guerre ô guerre immonde
 
Un œil distrait sur la rue brune
Une pensée en fuite qui franchit l’urne
La terre soupire et a mal d’être féconde
Je la parcours las en quelques secondes
 
Les sirènes retentissent en mon être
Les cris font peur de l’autre côté de la fenêtre
Les canons attisent toutes les haines
La rue s’est couverte de sang on la malmène
 
Les martyrs se comptent par centaines
Les vieillards et les enfants on les enchaîne
Impie même la miséricorde les a fuis
 
Autre siècle autre temps de boucherie
Autre envie de vivre l’âme n’est pas chérieAutre guerre autre enfer que devient la vie ?
19 juillet 2006 et toujours et encore d'actualité.Giuseppe
 
  

Anne-Sophie 19/01/2009 13:26

Tu me rassures... J'avais peur de louper un épisode...Pas lu Stephanie Meyer... Mais tu as sans doute raison ! Pourtant, j'aimerais bien y jeter un petit coup d'oeil.

Dahlia 19/01/2009 13:21

Non, quand j'étais en stage en librairie! J'avais souvent du temps libre derrière la caisse ;)Mais remarque je préfère que les ados lisent les livres d'eXprim' plutôt que les conneries de Stephenie Meyer hein :D

Anne-Sophie 19/01/2009 13:09

Je ne savais que tu avais fait un stage chez Exprim'... Moi, ça m'a bien plu ce livre. Je trouve qu'il tranche avec les autres bouquins de la rentrée chez Exprim' que j'ai lus, bons mais souvent sans espoir. Celui-ci, je sais que si j'avais été ado, j'aurais aimé le lire...

Dahlia 19/01/2009 13:02

Je l'ai lu quand j'étais en stage celui-ci. J'ai trouvé ça mignon, mais ça ne m'a touché une seconde. Pourtant y a tous les ingrédients pour hein... Peut-être parce que tout le long j'attendais des moments de climax qui à mon sens n'arrivent jamais...