Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lalettrine.com

Anne-Sophie Demonchy
Des livres, des films, des expos et bien plus encore...

 

Mail : annesophiedemonchy [a] lalettrine.fr

Twitter : @asdemonchy

Mon CV : annesophiedemonchy.com

 

 

768 000  lecteurs et
plus de 230 livres chroniqués
depuis le 21 août 2006

follow-me-twitter.png

Recherche

Ma bibliothèque

Mes livres sur Babelio.com

Archives

Infos







logo-lettrine-negre-litteraire.jpg

 

 

classement-lettrine.jpg

 





2 mai 2008 5 02 /05 /mai /2008 11:04

 

Je reviens après huit jours d’absence pour vous faire part d’un coup de cœur : A l’ombre des humains de Lalie Walker, un polar publié aux éditions Atelier in-8. Contrairement à La Théorie du k.o. que j’ai lu dernièrement, le style ici tient une place de choix. : Lalie Walker mêle une intrigue complexe à une écriture nerveuse et poétique. J’ai particulièrement aimé la façon dont elle évoque ses personnages, tous hantés par leurs démons… Que ce soit les enquêteurs ou les suspects, ils ont tous un grain de folie, une étrangeté inquiétante…

Albertini, l’enquêteur, se trouve un peu par hasard, dans un village perdu au milieu de nulle part, où la tête d’une morte a été tranchée et remplacée par celle d’un autre cadavre : le tueur a voulu mettre en scène un enterrement qui horrifie les villageois. Tous ont l’impression d’habiter un lieu maudit, gouverné par un être violent et malveillant : le père Carsov. C’est le corps de son épouse qui a été profané. Vengeance ou folie ? Carsov est autoritaire, inique, violent. Il a renié ses deux enfants : Livia et Aurèle. Sa fille, d’un caractère fort, a déclaré la guerre contre lui tandis qu’Aurèle est un garçon très fragile, une sorte de doux dingue, qui a préféré se réfugier dans un monde imaginaire plutôt que d’affronter la réalité. Lui aussi serait capable de faire un geste inconsidéré, juste par inconscience.

Mais il y a encore de nombreux suspects qui habitent ce village mystérieux et menaçant, et de nouveaux crimes abominables s’enchaînent inéluctablement. De toutes parts, transpire une odeur morbide où la mort est partout… Chacun la sent rôder, s’approcher irrémédiablement.

Les personnages possèdent tous une psychologie complexe et minutieusement décrite dans un style soutenu. A l’ombre des humains est un très bon roman que l’on classe traditionnellement parmi les thrillers mais qui a l’ambition de rendre compte d’un microcosme particulièrement angoissant et indéniablement humain.

 

Si vous voulez en savoir plus sur Lalie Walker, consultez ici son site

Pour découvrir les éditions Atelier In 8, c’est là

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne-Sophie - dans Bon divertissement
commenter cet article

commentaires

Christophe 10/06/2008 16:58

Je reviens pour féliciter le livre de Lalie Walker.Son atmosphère onirique m'a tenu en haleine tout au long de ce récit au caractère morcelé. Attention, on ne ressort pas indemme de ce roman étrange.

Christophe 02/05/2008 11:36

Anne-Sophie, vous me tentez fortement de découvrir ce roman, paru aux éditions atelier in-8, dont j'ai fait connaissance avec la belle nouvelle de Jerôme Lafargue, les Venues . En plus, celui-ci pourrait bien enfin mon amie et moi nous permettre d'entretenir des conversations littéraires car le genre "polar" l'intéresse au plus haut point alors que pour ma part, ce n'est guère ma tasse de thé.