Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lalettrine.com

Anne-Sophie Demonchy
Des livres, des films, des expos et bien plus encore...

 

Mail : annesophiedemonchy [a] lalettrine.fr

Twitter : @asdemonchy

Mon CV : annesophiedemonchy.com

 

 

768 000  lecteurs et
plus de 230 livres chroniqués
depuis le 21 août 2006

follow-me-twitter.png

Recherche

Ma bibliothèque

Mes livres sur Babelio.com

Archives

Infos







logo-lettrine-negre-litteraire.jpg

 

 

classement-lettrine.jpg

 





2 septembre 2007 7 02 /09 /septembre /2007 22:34

l-ami.gifJ’ai découvert, un peu par hasard, au cours d’un entretien avec Jérôme Garcin (pour plaire à Gilles Cohen-Solal…), les éditions Quidam. Il en parlait de façon anodine mais exprimait la qualité de leur catalogue. J’ai fait une recherche sur Internet et ai atterri sur leur site. Plutôt pas mal. Un roman m’intéressait tout particulièrement, Le Pilon de Paul Désalmand, racontant l’existence d’un livre de sa sortie de l’imprimerie à sa fin de vie. Un livre très drôle et enthousiasmant dont je vous reparlerai plus tard.

Très vite, l’éditeur m’a conseillé d’autres livres et j’ai été émerveillée par La Veilleuse de Stéphane Padovani, roman que je critique dans Le Magazine des Livres (en kiosque encore). J’ai aimé le thème de la quête de soi par l’écriture, le style poétique, la façon de mener le récit. Bref, c’est un texte magnifique. J’ai reçu un autre livre, un premier roman : L’Ami Butler de Jérôme Lafargue. Si j’étais enthousiasmée par La Veilleuse, ce livre ci est encore plus fort. Vraiment. Il fait partie des romans que j’ai préférés en cette rentrée littéraire.

Si vous voulez en savoir plus, entendre quelques extraits de ce livre, c’est possible : La librairie du Divan organise une rencontre avec Jérôme Lafargue. J’y serai. J’espère vous retrouver là-bas.






la Librairie Le Divan  
et  Quidam Éditeur

vous convient, en présence de l'auteur,
à une lecture-signature autour de

L'Ami Butler de Jérôme Lafargue

le jeudi 6 septembre à 19 heures

Ce sera aussi l'occasion de boire un verre entre amis.

Librairie Le Divan
203, rue de la Convention  75015 Paris
01 53 68 90 68. Métro : Convention


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne-Sophie - dans L'agenda littéraire
commenter cet article

commentaires

Christophe 04/02/2008 18:43

Merci pour le compliment que je vous renvoie sans sourciller pour votre site qui respire un peu plus la vie que le mien^^.Désolé pour la police de mon commentaire précédent. Je me suis loupé et j'ai aussi fait une grosse faute de conjugaison que vous avez du remarquée (j'ai vu votre billet "Je hais les fautes d'orthographe").Cette façon de procéder de la part de Quidam est, je trouve, très valorisante pour les écrivains n'ayant pas nécessairement l'audace d'envoyer un manuscrit chez un éditeur. Croyez-vous que beaucoup de maisons procédent ainsi? J'ai jeté un oeil à vos recommandations et je crois que je me pencherai prochainement sur le Pilon.

Anne-Sophie 04/02/2008 18:03

Bonjour,j'ai vu votre blog rtès réussi et gardé en mémoire.L'Interview est de Thibault Malfoy sur son site L'Idiot du village que vous rttouverez parmi mes liens.Jérôme Lafargue est toujours prof et chercheur. Actuellement, il est en Afrique pour son boulot. Ce livre n'a rien changé en ce qui concerne sa vie professionnelle, même sil était assez désolé de ne pas être en France pour faire la promo de son livre. Il est parti en Afrique juste après cette soirée au Divan. Dans la semaine je crois.Son parcours est formidable : il a écrit sur un blog Lekti et dans une revue sa nouvelle qui est le 1er texte de L'Ami Butler et l'éditeur Quidam l'a contacté pour savoir s'il n'avait pas un autre texte, plus long, à présenter. C'est de là qu'est né l'idée du bouquin, même si tout le travail restait à faire.D'après ce que j'ai compris, Quidam (maison que j'apprécie BEAUCOUP), repère ainsi ses auteurs français.

Christophe 04/02/2008 16:29

Bonjour Anne-Sophie. J’espère que vous avez apprécié la visite de mon blog(j’y ai d’ailleurs consacré un billet à l’Ami Butler). Désolé pour cette erreur concernant le contenu des Venues. J’ai beaucoup aimé le destin de son livre. En effet, j’ai appris que les prémices de celui-ci sont parues dans une revue littéraire. Grâce à sa qualité, Jerôme Lafargue a ensuite reçu une invitation à donner plus d’ampleur à son oeuvre. Hélas, je ne retrouve pas l’interview qui m’avait dévoilées ces informations. Peut-être connaissez-vous le lien permettant de la retrouver? Je crois savoir que Jerôme LAFARGUE est professeur (maître de conférence en sciences politiques me semble-t-il) comme vous si je ne m’abuse ? A-t-il renoncé à cette carrière depuis la parution de son roman ? J’imagine que cela doit être assez délicat de mener sa vie sur deux plans comme dans ce cas. Qu’en pensez-vous ?

Anne-Sophie 02/02/2008 16:49

Bonjour je découvre votre blog par la même occasion...j'ai lu Les Venues. Il s'agit en fait d'une seule nouvelle, très délicate, sans rapport aucun avec l'Ami Butler. C'est plus contemplatif.C'est publié aux éditions Atelier In-8.

Christophe 02/02/2008 16:25

C'est un roman ingénieux ,mystérieux et un hymne à la littérature,comme on aimerait en voir plus souvent.Pour un premier roman, dire que c'est prometteur serait un euphémisme. D'ailleurs, il a bénéficié d'un excellent écho après sa sortie jusqu'à recevoir le prix des librairires initiales.Avez-vous lu son recueil de nouvelles,intitulé les Venues??